Envoyer à un ami

Expédition avril 2024 - Vallée du Langtang

Une nouvelle mission dans le Langtang, suivez-nous ! Voir descriptif détaillé

Expédition avril 2024 - Vallée du Langtang

Une nouvelle mission dans le Langtang, suivez-nous ! Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Accueil > Actions et Journaux de Bord > Journaux de Bord des Expéditions > Journal de Bord des Expéditions Kirghizie - Népal > Népal > Expédition avril 2024 - Vallée du Langtang

Ajouter à ma WishList

Introduction

Le printemps arrive, les rhododendrons arbustifs vont bourgeonner dans la vallées du Langtang et nos panthéristes vont en traverser les forêts pour arriver jusqu’au territoire de la panthère des neiges !

Retrouvez ici les albums photos des missions 2024 https://osi-photos.org/index.php?cat=48
On vous invite à voter pour les plus belles photos ;-) !

Le Journal de Bord

Retrouvez ici l’album photo de la mission https://osi-photos.org/thumbnails.p...
On vous invite à voter pour les plus belles photos ;-) !

Dimanche 07 Avril

Tout le monde est bien arrivée au Népal, l’équipe est donc au complet !

Cette année ce sont Isabelle, Léna, Jonathan, Pauline, Julian, Romain et Sarah qui vont partir sur les traces de la Panthère des neiges dans la vallée du Langtang.

Après des présentations autour d’un bon repas c’est une première journée découverte de la superbe ville de Bhaktapur avec une visite détaillée de la ville très riche en information grâce à notre guide Rita.

Réorganisation des sacs, puis repas du soir avec un concert en prime ! Point autour d’une carte de la vallée pour détailler l’itinéraire ! Les noms écris sur le papier laissent place à l’imagination (ou aux souvenirs) de chacun pour cette aventure qui est sur le point de débuter.

Après le repas, c’est une belle observation de la gardienne de la ville, la Chouette Effraie que le groupe a pu apercevoir perchée sur l’un des plus beau temple de la ville.

Au dodo, les Jeeps arrivent tôt demain !

Lundi 08 avril

A 6 heures nous sommes debout, sacs bouclés. Petit déjeuner rapidement avalé, les jeeps arrivent déjà. Nous chargeons notre paquetage sur le toit avant de se diriger vers Katmandou puis la vallée du Langtang. Le voyage sur de très mauvaises pistes se déroule sans soucis grâce à l’habileté des chauffeurs et nous permet même d’arriver plus tôt que prévu au départ du sentier.

En chemin nous aurons eu le temps d’avaler un Dalbhat (plat typique de riz et de lentilles) dans un restaurant et d’effectuer nos premières découvertes ornithologiques : Hirondelle rousseline, Arrenga siffleurs, plusieurs espèces de bulbul, prinia tachetée et une espèce d’autour (crested goshawk ?) ou l’épervier local qu’il nous reste à identifier.

Après une montée à pied d’environ 45 minutes dans des gorges étroites où les rouge queues à calotte blanche et rouge queue « plombeus » se laissent observer, nous arrivons enfin aux lodges qui nous accueilleront pour la nuit à Poïro.

Le site au coeur de la forêt et surplombant la rivière est enchanteur et contraste totalement avec le Katmandou agité que nous avons quitté ce matin.

Pendant que certains prennent la douche, une partie du groupe observe environ 15-20 singes langhurs splendides et aux allures tellement humaines. Une première femelle Thar de l’Himalaya (ongulé de montagne) sera également observée par Jonathan et Bastien.

Ce soir après un repas délicieux, Clément nous distribue les carnets de terrain qui nous servirons pour la suite du séjour. C’est également l’occasion de débuter un quizz sur la culture népalaise.

Nous filons tôt au lit car demain s’annonce une journée intense, avec de nombreuses heures de marche, un dénivelé positif de plus de 1000m et des observations naturalistes prometteuses...

Mardi 09 avril

Aujourd’hui, le trek commence pour de vrai ! Après une nuit au son de la rivière, nous nous réveillons tôt et à la fraîche, (presque) en même temps que le soleil.

Petit déjeuner copieux suivi d’une longue marche de 7h30 à 18h30 (avec quelques pauses).
Grosses montées au programme, chacun trouve son rythme dans une ligne parfaite, encadrés de nos éducateurs scientifiques.
Nous traversons un paysage forestier, toujours accompagnés de la rivière non loin.

Les mammifères et oiseaux n’ont pas été farouches.
Des singes (Macaque d’Assam ; Langur), des écureuils, des cervidés, le Tahr (un caprin), le cerf Muntjac et pleins d’oiseaux colorés et chantant sont venus nous dire bonjour dans nos jumelles.

Nous profitons même d’une observation à une dizaine de mètres d’un superbe Sarow de l’Himalaya peu farouche, une espèce rare et en danger.

Une fois arrivés au lodge de Woodland, nous voilà maintenant bien au chaud du poêle à bois, sans wifi ni réseau, à faire des quizz sur le Népal dans la bonne humeur !
Réveil tôt au programme demain matin !

Rédaction Isabelle

Mercredi 10 avril

Réveil tôt ce matin ce qui a permis de voir des martres à gorges jaune dès le réveil à côté du lodge. Une superbe observation de plusieurs individus entrain de se nourrir des fleurs de Rhododendron.

L’équipe grimpe dans la forêt en espérant voir le panda roux mais ce dernier se cache (ou notre sens de l’observation n’est pas au point).

Nous quittons la forêt et profitons du soleil. On met de la crème solaire car ça va cogner fort ! Bon finalement pas tant que ça, ça se couvre pendant la pause déjeuner, le vent souffle et quelques flocons tombent. Heureusement, des pâtisseries réconfortantes nous ont réchauffé le cœur !

Ça se calme par la suite et nous pouvons finir la journée tranquillement.
Notre dernière étape sera la nouvelle ville de Langtang, construite non loin de celle qui a intégralement disparu suite au tremblement de terre de 2015.

Nous nous arrêtons juste après au petit village de Mundu.
Bon bilan sur les observations du jour : beaucoup de Thars, des langhurs, des lophophores resplendissants (oiseau emblématique du Népal) ... Et plus encore à venir les prochains jours.

Rédaction Jonathan

Jeudi 11 avril

Ce matin grasse matinée bien méritée à Mundu !

Après le thé du matin, une crêpe pour certains, des pommes de terre recouvertes de fromage pour d’autres, c’est temps libre. Lessive, lecture, dessin, chacun y trouve son compte.

Jusqu’à ce que notre belle hôte Chopemma débarque dans la dining room avec un tas de vêtements et nous habille nous autres les filles (et Jonathan) à la dernière mode tibétaine. Séance photo oblige ! Nous sommes désormais stars d’Insta et Tiktok, car oui même au fond de la vallée, les réseaux sociaux ont réussi à s’immiscer.

Nous déjeunons au lodge, Dal Baht au menu pour changer... Mais cette fois notre équipe de porteurs au complet se joint à nous ! Pour les imiter on s’attaque au plat avec les doigts. Et nous sommes unanimes, c’est encore meilleur !

A 14 h nous enfilons nos gants et quittons le lodge de bonne humeur. Le ciel est voilé, parfois une lumière orangée traverse les nuages et fait resplendir la vallée qui s’ouvre devant nous. Haut au dessus de nos têtes un aigle royal tournoie, des vautours de l’Himalaya survolent les crêtes suivis par des gypaètes. Bastien aperçoit même des aigles impériaux. Plus près de nous un petit oiseau bleu et orange, le blue fronted redstart, joue dans les buissons. Quelque thars broutent sous les falaises aux côtés de yaks.
Enfin le dernier village de la vallée apparaît, le village coloré de Kyanjing Gumpa, ainsi qu’une pâtisserie ! Ça tombe bien c’est l’heure du thé.

Nous rejoignons la Namaste Guesthouse après nous être goinfrés de gâteau au chocolat.

Ah qu’il fait froid dans les chambres ! Heureusement de l’eau brûlante coule des robinets. Nous y resterons deux nuits, ce qui nous permettra de nous habituer à l’altitude. Ce soir c’est l’anniversaire de notre guide Raj ! Deuxième gâteau en vue ! Miam !

Vendredi 12 avril

Après une session lessive (nécessaire pour nos odorats), nous avons eu la chance d’observer le très joli soleil matinal qui illuminait la vallée Langtang . Aujourd’hui marquait le début de nos transects vers le nord, en direction du Langtang lirung base camp.

Bastien a donc pu nous initier aux différentes méthodes de recherche et nous montrer comment utiliser le GPS.

Après avoir observé majoritairement des oiseaux (notamment des vautours de l’Himalaya et des troglodytes), nous avons dégusté un excellent pique-nique concocté par notre Lodge à quasiment 4200 m, suivi d’une sieste au soleil très appréciable.

Suite à une fin de transect sous quelques flocons de neige, nous avons pris un goûter dans la Dorje Bakery du coin et certains sont partis acheter des bonnets/gants dans un magasin « Chiper price ». La fin de journée fut synonyme de repos pour l’ensemble du groupe.

Le mal des montagnes commence à se faire ressentir, notamment pour Pauline et Lena qui redescendent au précédent lodge vers Mundu avec Clément pour reprendre l’acclimatation.

Rédaction de Julian

Samedi 13 avril

Réveil (programmé) à l’aube pour les plus motivés d’entre nous afin observer depuis le toit de la guest-house une vingtaine de tahrs paissant au loin.

Nouvelle journée d’acclimatation dans la magnifique vallée de Kyanjing gumpa. Petite excursion sur le versant opposé a celui de la journée précédente. L’objectif ambitieux du matin fut d’observer le cerf porte musc, animal très timide (conséquence de son braconnage massif). Ses glandes sont en effet très utilisées dans la médecine chinoise...
Seuls Raj et Bastien aperçoivent quelques secondes les mouvements d’un cervidé bondissant entre les branchages.

L’après midi sera consacrée au repos en vue de la longue journée de demain qui nous attend. Nous tentons tout de même de déceler au coucher de soleil à longue vue et aux jumelles les mouvements de mammifères. Ce sera 5 Thars de l’Himalaya au loin... mais cela nous aura permis à tous d’apprendre à utiliser la longue vue.

Ce soir c’est soirée de nouvel an népalais. Musique et danse sur les rythmes endiablés de musiques népalaises.

Rédaction Romain

Dimanche 14 avril

Ce matin le groupe de Bastien part pour le camp de Langshissa karka où nous sommes en tentes pour les prochains jours.

En chemin nous observons des becs d’Ibis tibétains, 100 Thars, un aigle impérial.

Après l’installation du camp nous faisons des observations.
Aujourd’hui c’est l’anniversaire de Romain !

Tout va bien, demain nous allons réaliser notre premier transect sur le territoire de la panthère des neiges !

L’acclimatation suit son court pour l’équipe de Clément (Léna et Pauline). Au programme cours de cuisine avec Choppema, notre hôte tibétaine à Mundu, observation d’aigle impérial immature en vol et de faucon crécerelle aux abords de son nid.

Une vingtaine de Thar nous on fait l’honneur de leur présence pour le petit déjeuner. On se contente de quelques brèves marches avec pause bien méritée au Hard Rock café pour un petit chocolat chaud.

L’état des troupes s’améliore peu à peu, le temps est bon, le ciel est bleu, on envisage même de monter notre propre camp de base (pas trop loin du lodge quand même) et de passer quelques nuits en bivouac.

Lundi 15 avril

Ce matin le groupe de Bastien observe 40 Thars !

Ils sont ensuite partis réaliser leur premier transect le long de la rivière de Langshissa vars le pic Morimoto.
Belle découverte, ils observent 3 empreintes de panthère des neiges ainsi qu’une fèces qui pourrait être de la panthère des neiges comme du lynx
(impossible d’en dire plus sans analyse génétique).
Ils observent également des empreintes de fouine et 6 thars supplémentaires.

Durant le transect ils décident d’installer 2 pièges photographiques pour essayer de photographier la furtive panthère des neiges.

Pour finir cette belle journée ce sera une soirée chants franco-népalais. Tout le monde est en forme.

Maintenant bien reposé, le groupe de Clément avec Léna et Pauline part faire un premier transect au pied de la barre rocheuse au dessus du village de Mundu !

Une belle observation de 2 Danphé et de nombreux indices de présences de Thars le long du transect mais aussi un fèces de prédateur ! Peut-être bien notre fantôme des montagnes !

Le soir c’est deuxième cours de cuisine mais cette fois l’équipe apprend à faire des momos ! Un délice !

Mardi 16 avril

Le groupe de Bastien part faire un transect vers le Yala glacier. Au cours de ce transect ils posent 2 pièges photographiques à destination de la faune de la vallée mais plus particulièrement de la panthère des neiges.

Le transect révèle 2 fèces certainement de panthère et de l’urine probablement de lynx. Ils observent également 2 tétraogalles du Tibet !

En soirée la neige vient leur rendre visite pendant qu’ils profitent de la musique népalaise.

Matinée transect pour le groupe de Clément, Léna et Pauline, cette fois pour explorer l’autre côté de la barre rocheuse. Pas de trace de prédateur observée mais un beau groupe de 24 Thar et un gypaète adulte en déplacement. Après un bon repas préparé par nos hôtes à Mundu, chacun vaque a ses occupations l’ après midi : balade dans la vallée, lecture, et passage a la bakery pour régaler les troupes. Le soir s’installe un blizzard qui nous fait avoir une pensée encourageante pour l’autre groupe en camp.

Mercredi 17 avril

Aujourd’hui, nouveaux transects pour le groupe de Clément, Pauline et Léna, cette fois dans un vallon de l’autre côté de la rivière, en face de Mundu. Après une soirée orageuse, la météo de la journée fut douce et ensoleillée. Au programme, de belles observations de Danphé (mâle et femelle), et de traces de Cerf Porte-musc et de Thars (empreintes, fèces).
Sur la redescente, un piège photo a été installé sur une crête, afin de capturer de potentielles images de la faune locale ... Peut-être de la fameuse Panthère des neiges ?

Pour le groupe de Bastien le réveil se fait sous la neige ! Malgré la fraîcheur ce sont des conditions optimales pour des observations matinales.
Après un bon déjeuner ils partent pour un nouveau transect vers le Tilman glacier. Ils découvrent 2 fèces de panthère des neige et 2 jets d’urine potentiellement de panthère ce qui les pousse à installer 2 nouveaux pièges photographiques.

Jeudi 18 avril

Pour le groupe de Bastien :

Ca y est on redescent !
Apres un petit dejeuner (une soupe au reste : les frites et pâtes n’ont jamais été aussi bien accordées), nous remballons le camp sous les yeux curieux des yaks.

Nous voyons beaucoup de paysages sous le vent pendant plus de 8h. Beaucoup d’observations, la neige d’avant hier semble avoir fait quelques victimes.

Tout d’abord nous voyons des vautours et beaucoup d’autres oiseaux nécrophages tourner dans le ciel.

On se pose et on analyse. Raj notre guide Nepalais se porte volontaire pour chercher le butin de ces oiseaux.
Il y trouvera un thar accidenté assez frais. Durant sa recherche nous aurons la chance de voir un nid de gypaète très haut dans la falaise .
Quelque photos plus tard, c’est au tour d’un thar, bien vivant cette fois ci, mais boiteux d’être pris en photo.

Cet handicap nous permettra de le voir de bien plus près que css congénères.
Enfin de l’autre coté de la berge, le corps d’un yak attire des vautours qui nous montreront leur grandiose envergure.

Sous le chant des troglodytes et des ibis bill nous arrivons enfin à notre lodge où nous prendrons enfin une douche bien chaude.

Rédaction Isabelle

Vendredi 19 avril

Le groupe de Léna, Pauline et Clément descend tout doucement jusqu’à Ghoratabela au milieu des Rhododendrons en fleurs qui parsèment le chemin de multiples couleurs roses, blanches, rouges.

Des nombreux oiseaux colorés nous accompagnent par leurs chants. Nous en profitons pour faires des observations le long de cette descente. Une fois arrivés et après un bon repas, nous repartons faire des observations à cette limite de la forêt.

Un groupe d’une trentaine de Langhur occupe la cime des arbres et les oiseaux sont nombreux sous les jumelles. Une petite Hermine pointe même son nez en sortant tout droit du lodge où nous dormons !

C’est maintenant le moment de retrouvailles avec l’ensemble de l’équipe !

Tout le monde est de très bonne humeur, les sourires sont sur les visages et chacun raconte ces derniers jours passés en montagne.

Groupe Bastien :

La redescente se poursuit. Départ de bonne heure de Kyanjin, direction Godhatabela 800m plus bas. Sur le chemin nous passons Mundu où nous avions passé une nuit une semaine plus tot, nous déjeunons au Langtang View Point, sympathique guesthouse que nous avions repéré lors de la montée pour son délicieux gateau au chocolat. L’après midi nous quittons les paysages arides d’altitude pour pénétrer dans l’habitat favori des green tailed sunbird, rufous sibia, rufous vented tit, et des pandas roux (nous gardons espoir), la forêt. Les rhododendrons ont fleuri, le soleil brille, ce nouveau décor nous émerveille. Enfin nous atteignons le lodge et retrouvons Léna, Pauline et Clément en pleine forme.

Rédaction Sarah

Samedi 20 avril

La journée d’aujourd’hui a débuté par une session d’observation à 6h dans la forêt (6h10 en réalité, avec le retard de Pauline).

Nous avons pu observer une martre, des thars, un lophohore resplendissant ainsi qu’une multitude d’oiseaux colorés et d’humeur chanteuse.

Dimanche 21 avril

Après une nuit à Rimche, nous observons à l’aube 3 gorals femelle (type d’ongulé de montagne vivant à moyenne altitude), ainsi que plusieurs nouvelles espèces d’oiseaux tels que le magnifique red headed bullfinch (apparenté aux bouvreuils).

Nous amorçons ensuite la descente vers notre dernier lodge à Poïro. En chemin de nouveaux Gorals, Macaques d’Assam et Langurs (singes aux allures incroyablement humaines) se laissent apercevoir.
Une arrivée dans l’après midi nous permet de nous baigner dans la rivière et faire une lessive.

La soirée se passe aux rythmes endiablés des musiques nepalaises, tibetaines et francaises, fêtant le bonheur d’être là tous ensemble, guides, participants , porteurs, hôtes au coeur de cette magnifique jungle.
Le soleil couchant et quelques martres à gorge jaune s’invitent aux réjouissances.

Lundi 22 avril

Cette journée a marqué la fin de notre périple dans le Langtang. La panthère est restée discrète, peut-être se laissera-t-elle photographier dans les prochains jours.

Départ en jeep pour le village de notre guide Raj et de nos porteurs.

Au programme, une intervention dans une école pour parler de la panthère aux jeunes népalais et népalaises.

Suivie d’une soirée chez notre hôte du soir Him, durant laquelle les habits de cérémonies ont été sortis pour habiller tous les participants !
Couchés tard, mais on sera prêt pour le retour à Katmandou

Rédaction Jonathan

Petite précision importante : si vous n’avez pas d’information pendant quelques jours sur le journal de bord, ne vous affolez pas ! Il arrive parfois que les SMS envoyés par téléphone satellite n’arrivent pas à destination ou que tout simplement pendant plusieurs jours on soit pris par l’expédition et qu’on oubli de donner des nouvelles... Oups !
Dites vous bien que s’il y avait un soucis avec un membre de l’équipe, ses proches en seraient les premiers avertis et donc le vieux proverbe « pas de nouvelle, bonne nouvelle » est tout à fait applicable chez nous. :-)

Nos partenaires

Voir également