Envoyer à un ami

Expédition 2021 : Journal de bord des vallées de Shamshy et Chong Jarguilchak

Seconde édition pour cette expédition ! Les résultats très encourageants de la première année et la motivation des locaux nous ont donné une grande motivation pour y retourner, continuer l'inventaire faunistique et aider à la préservation de ces belles vallées ! Voir descriptif détaillé

Expédition 2021 : Journal de bord des vallées de Shamshy et Chong Jarguilchak

Seconde édition pour cette expédition ! Les résultats très encourageants de la première année et la motivation des locaux nous ont donné une grande motivation pour y retourner, continuer l'inventaire faunistique et aider à la préservation de ces belles vallées ! Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Accueil > Actions et Journaux de Bord > Journaux de Bord des Expéditions > Journal de Bord des Expéditions Kirghizie - Népal > Kirghizie > Expédition 2021 : Journal de bord des vallées de Shamshy et Chong Jarguilchak

Ajouter à ma WishList

Introduction

Seconde édition pour cette expédition ! Les résultats très encourageants de la première année et la motivation des locaux nous ont donné une grande motivation pour y retourner, continuer l’inventaire faunistique et aider à la préservation de ces belles vallées !
Suivez nous par ici ! Par contre habillez vous chaudement ou bien approchez vous de la cheminée car la neige est généralement au rendez-vous ;-)

Le Journal de Bord

La vallée de Shamshy a récemment obtenu un statut de protection grâce au SLT et l’association locale le Snow Leopard Foundation in Kyrgyzstan veille à cela avec 3 gardes. Une collaboration nous a permis d’en savoir plus sur la population de panthère des neiges et le reste de la faune présente.
Dans la seconde partie de l’expédition la vallée de Chon Jarguilchak s’est avérée surprenante avec des indices frais de panthère des neiges, lynx et loup.
Mais cela fait des mois que nous sommes loin du terrain...
Après une saison de terrain annulée à cause de la crise sanitaire et malgré les gestes barrières, nos équipes pédagogiques ont pu se réunir à l’occasion du fameux Pré-camp d’OSI. Ce fut l’occasion de se retrouver, de partager de bons souvenirs mais surtout de remettre en place toutes les habitudes qui sont le secret de nos belles expéditions.
Il est grand temps de retourner prospecter ces vallées et poser de nouveaux pièges photographiques.
Nous sommes à présent prêt et nous n’attendons plus que vous pour repartir sur le terrain !

Expédition du 17 au 30 octobre 2021

Dimanche 17 octobre

Bonjour à tous,
Cassandre et Ingrid sont bien arrivées en milieu de nuit à l’aéroport de Manas et ont été accueillies par Bastien.
Ils sont allé à notre guest house, chez Norgoul pour quelques heures de sommeil. Après un premier repas kirghize composé de « mantis » (grosses ravioles à la viande, oignons et pommes de terres), ils sont parti en début d’après-midi pour le village de Shamshy à environ 1h de route à l’Est de Bishkek.
Là, Azat, un des 2 gardes de la réserve les attendait avec un véhicule tout terrain qui leur permettra d’aller jusqu’au refuge de Shamshy.
Le SLFK (Snow Leopard Foundation in Kyrgyzstan), gestionnaire de la vallée de Shamshy et avec qui nous travaillons en collaboration notamment sur cette expédition, nous a confié 5 pièges photographiques qui iront remplacer ceux déjà présents sur le terrain.
L’aventure commence !

Lundi 18 octobre

Aujourd’hui la petite équipe est partie poser un piège photographique sur la crête de Kirgo. Là ils ont découvert des empreintes de sanglier (Sus scrofa) et de panthère des neiges (Panthera uncia) ou de lynx (Lynx lynx isabellinus) (le doute peut être présent suivant la taille des individus).
Ils ont observé de très nombreux rapaces, dont 20 vautours de l’Himalaya (Gyps himalayensis), 3 gypaètes barbus (Gypaetus barbatus), 1 aigle royal (Aquila chrysaetos daphanea) et 2 vautours moines (Aegypius monachus).
Le soir ils ont pu passer une nuit au chaud dans la superbe cabane.

Mardi 19 octobre

Ce matin le groupe a dû chercher les chevaux... Il faut savoir que la nuit ils sont entravés au niveau des deux pattes avant et relâchés afin de s’alimenter librement, mais parfois il arrive qu’ils décident de s’éloigner du camp et de nous laisser les chercher !
Une fois leurs compagnons de route récupérés, ils sont parti en direction du lac. En fin d’après-midi ils ont observé 19 et 11 bouquetins (Capra sibirica).
Pour la soirée ils ont bivouaqué au bord du lac et profité d’un ciel dégagé pour observer Saturne, Jupiter et la pleine lune qui éclairent la vallée enneigée.
"Tout se passe bien. Le temps est frais et il y a de la neige mais il fait beau !
Demain nous avons prévu d’aller relever les 2 pièges photographiques de la crête d’Aï Lampa." m’écrit Bastien.

Mercredi 20 octobre

Ce matin là le groupe a fait des observations matinales ! Ils ont dénombré 20 bouquetins.
Pour la suite de la journée le groupe est monté vers la crête d’Aï Lampa où ils ont trouvé au moins un grattage de panthère des neiges à proximité du piège photographique.
La soirée a été très ventée... la tente messe servant a cuisiner et manger ensemble s’est déchirée.

Jeudi 21 octobre

Aujourd’hui ils ont observé des perdrix choukar (Alectoris chukar) et Daourie (Perdrix dauurica dauurica), ils ont ainsi pu bien observer les différences anatomique et de chant.
Ils sont ensuite allé relever le piège photographique à Chong Tash.
La nuit à la cabane a été bien appréciée étant donné qu’il a neigé !

Vendredi 22 octobre

Ce matin c’est impraticable pour aller relever le dernier piège photographique. Le groupe est donc allé observer prospecter en fond de vallée à la recherche d’empreintes et d’indices de présence que la faune a laissés sur ce beau manteau blanc (environ 10-15 cm de neige fraiche !).
Ce fut l’occasion d’observer 2 aigles royaux et quelques passereaux.
En fin d’après-midi notre petite équipe a découvert les bien faits du « bania » qui pourrait être décrit comme un sauna où l’on a de l’eau chaude et froide à disposition pour se faire la toilette.
Ils ont ensuite été rejoins par Emil qui a réussi a les rejoindre grâce à son Uaz (véhicule russe). Le groupe a alors préparé des borsok (beignets kirghizes qui remplacent le pain les jours de fête et qui ressemblent à nos « oreillettes/bougnes ») et un super « beshbarmak » : plat national à base de longues pâtes et de viande et graisse découpés très fins et mélangés au bouillon.

Samiedi 23 octobre

C’est la journée internationale de la panthère des neiges !!!
Ce matin nos amis ot observés 11 puis 20 bouquetins autour de la cabane. Ils ont ensuite repris la route à travers un paysage « féerique » dû à la neige et aux couleurs automnales.
Arrivé au village de Shamshy, en bas de la vallée, en fin de matinée ils ont rejoins Azir notre chauffeur qui va les amener à l’Est du pays, sur la rive sud du lac Issyk Kul. Après avoir dit au revoir à leurs nouveaux amis Azat et Emil, ils sont allé au bazar de Tokmok acheter des bottes pour les filles qui ont les pieds mouillés et donc froid avec la neige.
Bastien profite de ce changement de vallée pour se faire transmettre une tente de remplacement.
Ils prennent la route en direction du village de Chong Jarguilchak (à peu près au milieu de la rive sud du lac Issyk Kul), ils en ont environ pour 5h de trajet. Ce soir ils seront au chaud auprès de Elisa et Talant.
Demain matin après avoir récupéré les nouveaux chevaux et les denrées alimentaires l’équipe partira vers les hauteurs de Chon Jarguilchak pour de nouvelles prospections !
Dans cette vallée nous collaborons avec l’association Ala too bugu créée depuis peu et qui met en place toute une dynamique autour de la préservation de l’environnement via un pastoralisme et un tourisme plus durable, la valorisation des produits fabriqués dans la vallée, etc.

Dimanche 24 octobre

Le groupe est parti à cheval du petit village de Chon Jarguilchak vers les sommets de la vallée. Il sont accompagnés de Talant et Azim qui font parti du village et sont à l’initiative de la création de l’association Ala too bugu. L’été Azim est berger dans la vallée, il a des brebis, vaches et chevaux. Il produit du lait de vache mais aussi de jument pour la fabrication du Koumis (boisson traditionnelle fermentée).
Le groupe va donc s’installer dans le wagon de Azim pour plus de confort.
Les paysages sont magnifiques avec la neige, les couleurs automnales et le beau temps. En arrivant au wagon qui leur servira d’abris ils ont découvert des empreintes de lynx.

Lundi 25 octobre

Le groupe est allé poser un piège photographique à cheval au pied de la barre rocheuse de Kashka teur où nous avons trouvé des empreintes fraîches et de l’urine de panthère des neiges en 2019, mais aussi photographié 2 individus différents pendant l’hiver.
Ils sont ensuite partis à pied, ont observé 2 bouquetins et décidé de poser un piège photographique pour surveiller le braconnage malheureusement possible dans cette vallée.

Petite précision importante : si vous n’avez pas d’information pendant quelques jours sur le journal de bord, ne vous affolez pas ! Il arrive parfois que les SMS envoyés par téléphone satellite n’arrivent pas à destination ou que tout simplement pendant plusieurs jours on soit pris par l’expédition et qu’on oubli de donner des nouvelles... Oups !
Dites vous bien que s’il y avait un soucis avec un membre de l’équipe, ses proches en seraient les premiers avertis et donc le vieux proverbe « pas de nouvelle, bonne nouvelle » est tout à fait applicable chez nous. :-)

Nos partenaires

Voir également