Bilan saison OSI-Panthera 2017Niveau 4

L'année se termine, il est temps d'établir un petit bilan ! Voir descriptif détaillé

Bilan saison OSI-Panthera 2017Niveau 4

L'année se termine, il est temps d'établir un petit bilan ! Voir descriptif détaillé

Bonjour à tous chers panthéristes,

Voici un article pour établir un rapide bilan de la saison 2017 et ainsi vous tenir informés de l’avancée du programme OSI-Panthera.
Nous espérons que vous aurez plaisir à le lire !
Les rapports saisonniers par réserve sont en cours de rédaction et pourront vous être transmis sur demande.

Les principales observations naturalistes de 2017 sont :
- un ours pendant une vingtaine de minutes dans la réserve de Sarychat-Ertash (dans le vallon de Tchong Kashkateur)
- 2 loups en septembre dans la réserve de Naryn (sur la crête entre Kashka suu et Karateur)
- en septembre nous avons suivi une piste de panthère très fraiche dans la neige tombé 2-3 h avant, dans la réserve de Naryn. Celle-ci se terminait en plongeant dans une barre rocheuse en aval.
- nous avons collecté 2010 photos d’animaux sur les 13 pièges photos installés dans la réserve de Sarychat-Ertash (dont 120 de panthères) et sur les 10 pièges photos installés dans la réserve de Naryn environ 145 images de panthères !
- nous avons collecté 26 fèces supposées de panthères des neiges dans la réserve de Sarychat-Ertash et 23 dans la réserve de Naryn.

En septembre 2017 nous avons exploré plus en profondeur la vallée secondaire située au sud de la réserve de Naryn. Cette vallée semble d’autant plus intéressante pour étudier les populations de bouquetins et de panthères des neiges.

La collaboration avec Panthera (US) dans les Pamirs Alaï semble les avoir satisfait puisqu’ils nous proposent de réitérer cela en place en 2018 malgré l’absence d’images de panthères sur leurs pièges photos récupérés par un membre de leur équipe fin septembre. Cela confirme donc l’effort de protection qu’il faut mettre en place dans cette zone du pays.

Quant à l’expédition « Odyssée Panthera » réalisée en juillet avec des adolescents dont l’aventure dans la réserve de Sarychat-Ertash donnera lieu à un petit film. Cette expédition avait pour but de mettre les drones au service du suivi de la faune sauvage. Elle n’a pas répondu à tous les objectifs qu’avaient les jeunes mais les pousse donc à faire des améliorations.
Cette expédition fut l’occasion de faire venir 2 jeunes kirghizes (les enfants de Talent et Elisa chez qui nous logeons au bord du lac à Chong Jarguilchak), sur le plan culturel et naturaliste il y a eu un réel échange entre les participants.
Sur cette expédition nous avons essayé l’éolienne fournie par Kitewinder (éolienne portative fixée sur un kite et permettant de recharger les drones) suite à un partenariat avec OSI. En expédition ça ne semble pas être le matériel idéal (c’est volumineux même rangé, le vent est trop irrégulier en montagne, etc.) mais cela pourrait être intéressant pour certains locaux vivants en montagne. Le solaire et/ou l’hydroélectrique semblent à favoriser en expédition.

Suite à un échange avec l’association NABU qui a un centre de réhabilitation pour la faune sauvage avec 3 panthères confisquées à des braconniers, nous avons récupéré des fèces de ces individus en vu de les analyser (2 des individus sont notamment parents ce qui pourrait nous permettre de peaufiner les protocoles d’analyses génétiques).

Cette année nous avons intégré le Snow Leopard Network, Organisation internationale dont le but est de faciliter les échanges d’informations entre les personnes du monde entier dans le but de préserver le léopard des neiges.
Nous avons également participé au Global Snow Leopard Conservation Forum 2017 qui se tenait à Bishkek et qui réunissait tous les chercheurs, ONG et autres acteurs de la préservation de la panthère des neiges.

Avec Bastien nous sommes allé prospecter la vallée de Shamshy située à l’Est de Bishkek. Cette ancienne concession de chasse se voit à présent protégée grâce aux anciens gardes chasses à présent payés par le Snow Leopard Trust (SLT) pour empêcher toute activité de chasse dans la vallée. Le pâturage y est encore autorisé. Cette vallée nous a semblé intéressante pour étudier les populations de panthères des neiges kirghizes et nous allons donc y mettre en place en 2018 une expédition. Cette expédition sera réalisée la première semaine dans la vallée de Shamshy en collaboration avec le SLT et la semaine suivante vers le glacier de Chong Jarguilchak (rive sud du lac Issyk koul) où de nombreux locaux nous disent avoir observé des panthères.

En 2018 nous rallongeons les expéditions d’une journée. Cette journée se passera à Chong Jarguilchak ou Toktogoul (pour l’expédition dans les Pamirs) et permettra la saisie informatique des données de l’expédition, un premier tri, voir un début d’analyse des images de pièges photographiques par les participants. Ce sera également l’occasion de rédiger un petit bilan de l’expédition tous ensemble qui sera ensuite à la disposition de tous sur le site.

Un petit groupe d’anciens participants bénévoles semble se monter pour nous aider sur l’analyse des images de pièges-photographiques accumulées au fil des années. Nous espérons que cela va perdurer et nous permettre d’obtenir des résultats d’ici peu.

De même un contact avec le laboratoire du CNRS de Gif sur Yvettes permet de travailler sur l’analyse des fèces. Des étudiants de Poitiers utilisent également un doublon des échantillons pour travailler sur les protocoles.

Sachez que nous avons créé une page sur le moteur de recherche Lilo. C’est un moteur de recherche qui permet de financer des projets sociaux et environnementaux grâce à vos recherches sur le web. Vous pouvez ainsi soutenir le programme en faisant vos recherches habituelles sur le web et ainsi nous permettre d’acheter de nouveaux pièges photographiques par exemple !
http://osi-panthera.org/Ca-ne-vous-...

Vous pourrez trouver ici les projets pour 2018 (http://www.osi-panthera.org/Expedio...), c’est avec plaisir que nous vous compterons à nouveau parmi nous.

Les rapports scientifiques 2017 des expéditions menées dans les réserves de Naryn et Sarychat-Ertash sont disponibles sur demande afin que vous puissiez suivre les résultats de la saison 2017 (Merci d’en faire la demande par mail à direction osi-panthera.org).

Pour le plaisir des yeux nous vous avons mis ci-dessous quelques images des pièges photographiques relevés cet été.
Pour les panthéristes de Sarychat-Ertash vous reconnaitrez les pièges photographiques posés sur la crête d’Orto Bordou, à Solomo et à Kizil Kérégué notamment.
Pour les panthéristes de Naryn vous reconnaîtrez les pièges posés en juillet/aout et relevés en aout/septembre dans la vallée de Kashka-suu, près du glacier et sur la crête ouest ainsi que le col de Kok euzeun (rochers rouges) et la vallée de Ulan sous le promontoire.

Bonne journée et Za Panthera  !
Anne-Lise, Bastien et toute l’équipe





Nos partenaires

Voir également